12ème Jour.
Le 31 décembre 2008
Distance parcourue 28 nm
Distance cumulée 268 nm
 
Sur les conseils de Jean-Paul capitaine du port de la marina de Pandop nous partons pour la Baie des croissants appelée baie d’Ohop sur la carte. Cela vaut vraiment la peine nous dit-il.
Ok, ça marche, on y va.
On fait le plein de gasoil et on démarre au moteur, tranquille, direction l’îlot Rat en raison de son profil évocateur.
Le vent se lève légèrement, on navigue à la voile et au moteur. Il fait très beau, la mer est plate. Passé l’îlot Rat, le lagon est plus profond et facile à naviguer. On croise de nombreux îlots qui mériteraient qu’on s’y arrête mais bon il faut avancer.
Un peu avant d’arriver à la hauteur de la Baie de Tanlé, on se retrouve au milieu d’une bande de petits dauphins qui nous offrent un superbe ballet. Au départ ils doivent être plus de vingt, puis quatorze continuent de jouer autour de l’étrave pendant vingt minutes. Pirouettes, descentes en piqué, sauts, natation synchronisée…C’est à ce jour, sans doute, ma plus belle rencontre avec ces sympathiques animaux. SUPER !!
En approchant de la fameuse Baie des Croissants, on aperçoit un superbe nuage d’orage qui se développe sur la montagne. Va-t-on se la prendre ?
Enfin on arrive à la baie convoitée mais le vent est orienté Ouest Nord Ouest. C’est-à-dire qu’il s’engouffre directement dans la baie qui n’offre plus aucun abri. Comme il est maintenant clair que l’orage est pour nous, on préfère retourner à la baie de Tanlé bien abritée quelle que soit la direction du vent.
Nous voilà au mouillage à attendre l’orage.
Ca y est le vent se lève et tourne à l’Est Sud Est par le Sud. La pluie est intense, la surface de l’eau bouillonne. A 15h15 on écoute la météo à la VHF, un éclair déchire le ciel à proximité. Le bruit est impressionnant et le flash quasi simultané. On coupe tout le circuit électrique et on attend.
Le soleil revient doucement, la radio fonctionne et le mouillage a tenu. On repart donc pour la Baie des Croissants.
Nous voilà avec 2 autres bateaux. La baie est vraiment magnifique, sauvage, sable, cocotiers, montagne…
Pour changer du poisson ce soir ce sera canard à l’armagnac et cèpes sautés à l’ail (une odeur de Lozère dans ce coin du Pacifique).
On chante un peu dans le cockpit avec la guitare et dodo

Demain 2009