Skip to Content

Monthly Archives: janvier 2009

JOUR 2

Par

 

2ème Jour
Le 21 décembre 2008
Distance parcourue 44 nm
Distance cumulée 54 nm
 
Notre première nuit à la Baie Maa s’est bien passée. Pas mal de pluies en première partie de nuit, un peu chaud à l’intérieur puis par la suite la température s’est bien rafraichie. La pluie s’est calmée mais des moustiques sont venus nous importuner. Mais grâce à notre bombe de destruction massive ils ont fini par se calmer.
Départ le matin vers 10h, ciel toujours très gris, brise insuffisante donc poum poum le moteur nous pousse.
Au niveau de la presqu’île de Timbia le peu de vent tombe complètement. Cela est parfois signe d’un « coup d’Ouest » en préparation. Vingt minutes après une petite brise se lève de l’ouest. Je mets toute la toile, on est au près mais pratiquement dans la bonne direction. Le vent tourne subitement au Sud Ouest puis au Sud Sud ouest en se renforçant brutalement à 25 nœuds. Les moutons deviennent nombreux. 6 tours de génois sont pris, puis 2 ris d’un coup dans la Grand-voile. Nous voilà à 7-8 nœuds pointe à 9 au largue sous voilure réduite. Le paysage défile.
14h45 nous voilà à la baie des Moustiques dans la baie de Saint Vincent, seuls. Repas : Tazar grillé, riz, ananas, Muscadet, grosse sieste, lecture…
Le ciel est toujours gris mais il est prévu que les électrons du panneau solaire reprennent leur travail demain. On verra bien.

JOUR 1

Par

 

Le 20 décembre 2008
Distance parcourue 10 nm
Distance cumulée 10 nm
 
OUF ! Toujours beaucoup de travail pour préparer ces vacances en bateau! Tous ces préparatifs pour Largo, mais aussi l’approvisionnement, les vêtements etc. Sans oublier la maison à mettre en sécurité.
Départ de Nouméa CNC sous un ciel très gris mais sans vents ni pluies. Les pleins de gasoil et essence sont faits.
Nous partons au moteur.
En face de Nouville le vent commence à rentrer de plus en plus fort. Génois déroulé, moteur coupé, la Baie Maa se rapproche très vite. 7-8 nœuds au GPS…
Un petit tazar se prend à la ligne de traine. Parfait pour le sashimi du soir. Le mouillage est pris sous une pluie battante, heureusement la chaleur reste supportable malgré l’humidité.
Dès que le vent cesse on ouvre les capots pour ventiler l’intérieur.